l'intime

Dans ma vision, contrairement à ce qui est le plus souvent proposé dans l'espace public, l'intime n'est pas un territoire à conquérir, ni une bataille à mener, et encore moins un terrain de dysfonctionnement personnel, c'est simplement la manifestation de ta luminessence, qui se dévoile sous :
 
ton souffle, ta sensualité, tes ressentis, ton désir, ton plaisir, tes sons, ta sensorialité, la forme de ton corps, ton mouvement, tes empreintes, tes perceptions, ta façon unique d'aimer, de désirer, de jouïr ...

Les manifestations de l'intime sont parfois quasi imperceptibles, voir invisibles ou elles sont plus incarnées dans la matière, s'expriment ouvertement et même de temps en temps hyperexpressives.

Avec cette vision, l'intime naît des profondeurs de chaque être humain 

là, où il est le plus vulnérable, là où il est aussi le plus vibrant, là où il se relie au vivant … là où jaillit la source de ses élans de vie De là, il entre dans une danse au contact de ce qui l’entoure et en interaction avec les autres sans jamais cesser de réajuster le rythme et l’espace nécessaires à laisser librement la vie circuler.

Aller à la rencontre de l'intime, c'est un peu découvrir une nouvelle planète encore inconnue. Le voyage commence par soi. Aller sur la lune, ce n'est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c'est à l'intérieur de soi-même. Anaïs Nin